vendredi 7 octobre 2016

Rencontre en bord de mer






Je suis né moineau 
Sur le bord d’un toit. 
Je suis comme il faut 
Que le moineau soit. 

 Allègre, narquois,
 Tout en petits sauts, 
Je suis né moineau, 
En mai sur le toit. 

 Je ne suis pas beau 
Et j’ai peur des chats. 
Oui, mais quelle joie 
Quand je crie là-haut 
Sur le bord du toit

 Maurice Carême

18 commentaires:

  1. Sais-tu que le moineau j'en vois de moins en moins... eh oui, merci Canelle, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que chez nous on les voit moins aussi
      Bises Jill

      Supprimer
  2. Bonjour Claudine,
    Ces moineaux sont superbes et ce poème de Maurice Carême également, merci à toi pour ce beau partage.
    Belle journée, bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Claudine.
    Jolis les moineaux.
    j'en croise te temps en temps, pas facile à photographier, ils farouche par ici.
    Très bon weekend. A + ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel
      Il y en a de moins en moins par chez nous
      C'etait la surprise du jour ..
      Bonne journée à toi

      Supprimer
  4. Superbes tes photos et j'adore les poésies de Maurice Carême!

    RépondreSupprimer
  5. bonjour Claudine , ah oui belle rencontre que ces oiseaux ! et superbes photos j'aime ! bisous beau weekend A+

    RépondreSupprimer
  6. Toujours jolis et amusants! Ils ont disparu du jardin pendant deux ans, mais depuis l'année passée, ils sont de retour, pour mon plus grand plaisir...

    RépondreSupprimer
  7. Tous tendres ces petits oiseaux belle journée bises

    RépondreSupprimer
  8. Mais si, il est beau ! Honnêtement, je préfère la femelle, je lui trouve l'air plus doux sans
    la bavette noire du mâle.
    Il y en a encore beaucoup chez nous. J'en vois tous les jours.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. depuis que nous avons installé un poulailler les moineaux se font très nombreux !!

    RépondreSupprimer
  10. Une rencontre des plus heureuse , quel plaisir de les voir , tes photos sont très vivantes.
    J'adore le poème de Maurice Carême.
    Belle soirée, bises Claudine

    RépondreSupprimer
  11. Toujours beau à voir les oiseaux, chez moi je n'en vois plus de moineaux.

    RépondreSupprimer
  12. Toujours beau à voir les oiseaux, chez moi je n'en vois plus de moineaux.

    RépondreSupprimer
  13. C'est très beau, j'aime !
    Merci, Claudine.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  14. Et pourtant, souvent on porte un regard dubitatif sur ces bestioles qui viennent presque manger dans nos assiettes sur les terrasses. Ils méritent quand même le respect même si ce sont des chapardeurs.

    RépondreSupprimer